mercredi 1 avril 2020

Improvisational Arts Quintet: No Compromise! (Danjor Productions, 1976-19??).


Danjor Productions Danjor 002 (2003). 

1. Ettenro Ocelamn (Jordan) 4:30
2. A New Cycle (Jordan) 6:08
3. Three Pastels (Branch) 11:36
4. Song for C Melody (Jordan) 7:34
5. Last Trip to Jackson (Jordan) 14:26

(The Duets)

6. Cello and Bass (McLean, Branch) 4:09
7. Tenor and Trumpet (Thomas, Kerr) 3:12
8. Alto and Drums (Jordan, Fielder) 4:31

Edward "Kidd" Jordan (saxophones alto, en Ut et ténor), Alvin Fielder (batterie et percussion), Clyde Kerr, Jr. (trompette), Kent Jordan (flûte), Elton Heron (basse électrique), London Branch (basse acoustique), Alvin Thomas (saxophone ténor sur 7), Ramsey McLean (invité spécial, violoncelle sur 6).

1, 2 et 4 sont par un sextette (Kidd et Kent Jordan, Kerr, Branch, Heron et Fielder). Date inconnue.
3 et 5 sont par un quartette (Kidd Jordan, Kerr, Heron, Fielder), 1978.
6 à 8 ont été enregistrés à un concert en 1976.

"No Compromise!" est d'abord paru en vinyle en 1983, sans les trois pièces en duo (sur étiquette Prescription).

Produit par Alvin Fielder, Kidd Jordan et Eduardo Young.

Soutien technique: Erin O'Donnell.
Illustration de la pochette: Bunny Matthews.
Remastering digital: Parker Dinkins chez Masterdigital.
Ingénieur du son: John Dubois.
Notes de pochette: Kalamu Ya Salam et John Litweiler.
Graphisme et mise en page: Nancy Williams.

© & Ⓟ 1983, 2003 Danjor Publishing Co. (ASCAP)

dimanche 1 mars 2020

Norman Marshall Villeneuve : Montreal Sessions (NorLou Productions, 1963-1974).


NorLou Productions CAXE11700001 (2017). 

1. Love For Sale (Porter) 7:48

Ivan Symonds (guitare), Nick Aldrich (basse Fender), Norman Marshall Villeneuve (batterie). Enregistré par N. Villeneuve au Rockhead's Paradise Lounge (1974).

2. The Theme (Blakey) 4:46

Nelson Symonds (guitare), Buddy Jones (orgue Hammond B3), Norman Marshall Villeneuve (batterie). Enregistré par N. Villeneuve au Black Bottom (1965).

3. Out of Nowhere (Green) 12:16

Rockhead's Paradise Show Band : Allan Wellman (trompette), Alvin Pall (saxophone ténor), Linton Garner (piano), Bernie Mackey (guitare), Nick Aldrich (basse Fender), Norman Marshall Villeneuve (batterie). Enregistré par N. Villeneuve au Rockhead's Paradise (1963).

4. Blues Jam (jam session) 10:57

Rockhead's Paradise Show Band : Allan Wellman (trompette), Alvin Pall (saxophone ténor), Linton Garner (piano), Nick Aldrich (basse Fender), Norman Marshall Villeneuve (batterie). Enregistré par N. Villeneuve au Rockhead's Paradise (1963). 

5. Impressions (Coltrane) 4:20
6. Sunny (Hebb) 3:17
7. Milestones (Davis) 4:53

Nelson Symonds (guitare), Charlie Biddle (contrebasse), Norman Marshall Villeneuve (batterie). Enregistré au Stereo Sound Studio (1969).

Producteurs exécutifs : Norman Marshall Villeneuve, Louise Artibello-Villeneuve.
Conversion des bandes originales, restoration sonore et ingénieur du son par Andre White - Montréal 2013.
Ingénieur du son, mixage, conservation par Jesse Jaeo Tolbert, Studio Mekka - Montréal 2007.
Masterisé par LANDR, Jesse Jaeo Tolbert, Studio Mekka.
Producteur, mise en page, média, Louise Artibello-Villeneuve, éditrice.
Direction artistique, design, Irena Dimovsky, NuArt Media.
Production des CDs, Jerry Fielden, Analogue Media (Duplication CA).
Photographie de la couverture, Paul Litherland d'une oeuvre originale de Michel Gauthier.
Photo du Rockhead's Show Band avec les Louis Armstrong All Stars ©Bert Jaye.
Photo du Black Bottom ©Bert Jaye, permissions, par Charles Burke.
Photo de Charlie Biddle, permissions, par Constance Biddle.
Toutes les autres photos, photos personnelles, courtoisie de la Norman Marshall Villeneuve Jazz Collection.
-----

Surnommé le «Art Blakey canadien», Norman Marshall Villeneuve, né en 1938, appartient sans doute à la dernière génération à avoir fréquenté les clubs montréalais avant leur déclin. Ayant grandi dans la Petite Bourgogne et Saint-Henri, cousin d'Oliver Jones avec lequel il jouera souvent, il a étudié la musique avec Daisy Peterson-Sweeney (la célèbre soeur d'Oscar) - Villeneuve appartient donc à cette communauté dont sont issus plusieurs générations de jazzmen qui ont fait la réputation de Montréal comme ville de jazz. Toujours actif à plus de 80 ans, il a fait paraître (grâce entre autres à la ténacité de son épouse Louise Artibello-Villeneuve) ce CD en 2017, tirant de ses archives personnelles quelques enregistrements d'autant précieux que peu subsiste de cette époque faste mais rarement documentée.

S'étendant sur une période d'un peu plus de 10 ans pendant laquelle la face du jazz montréalais s'est vue changer radicalement, cette anthologie s'ouvre sur une version de Love For Sale de Cole Porter en trio formé de Villeneuve, du guitariste Ivan Symonds et du bassiste Nick Aldrich. Aldrich, qu'on entend sur 3 des 7 pièces ici, était un américain, vétéran du "Tramp Band" (orchestre de fortune, ou "washboard band") originaire de Chicago au début des années 1930 - une version tardive du groupe, avec Aldrich au piano, avait échoué à Montréal en 1949-50 et plusieurs de ses membres y restèrent par la suite, dont le leader Al Cowans et Aldrich, qui allait bientôt passer à la basse électrique. Ivan Symonds, cousin d'un autre Symonds plus célèbre, Nelson, était selon cette pièce un guitariste au style nerveux et dynamique, quelque peu fruste mais fort efficace - Villeneuve offre un accompagnement inlassable et laisse place à son style explosif dans les breaks. The Theme, pièce à riffs reprise par d'innombrables petits groupes des années 1950 et 1960, est ici créditée au héros de Villeneuve, Art Blakey. L'organiste Buddy Jones, omniprésent dans les clubs montréalais des années 1960, aurait été un américain venu en ville avec le CBC Trio (rien à voir avec la radio d'État) vers 1957; son solo plutôt discret en fait un styliste opposé aux excès parfois exacerbés d'un Jimmy Smith. Nelson Symonds fait sa première apparition de cette anthologie, ses échanges avec l'organiste tirant nettement cette performance vers le haut. Les deux pièces suivantes sont créditées au Rockhead's Paradise Show Band, groupe chargé d'accompagner les spectacles au légendaire club de Rufus Rockhead, un des rares clubs nord-américains étant la propriété de Noirs; on peut par ailleurs se faire une idée des revues du lieu en mettant la main sur une copie du vinyle Ebony in Rythem paru sur Capitol vers 1964. Dirigé par le vétéran trompettiste Allan Wellman (il avait joué sur les premiers disques de bebop faits au Canada avec l'orchestre du Café St. Michel en 1949), l'ensemble pouvait aussi compter sur l'excellent saxophoniste Alvin Pall et sur un pianiste originaire de Pittsburgh et frère du célèbre Erroll Garner, Linton Garner, en plus de Villeneuve, Aldrich et d'occasionnels visiteurs comme le guitariste Bernie Mackey. Leurs versions décontractées de Out of Nowhere et d'un blues sont ni plus ni moins des jams sur des thèmes très connus, mais il n'en font pas moins ressortir la sobre originalité de Wellman, trompettiste au style clair et sans fioritures; la sonorité douce-amère de Pall, saxophoniste véloce parfois proche des combattants de Chicago à la Johnny Griffin ou Clifford Jordan; et la propulsion phénoménale de Villeneuve, qui mène la section rythmique avec une remarquable intensité. (Remarquons au passage l'utilisation par Pall du thème de Charlie Parker Barbados à la fin du Blues Jam).

Les trois pièces qui ferment l'anthologie sont d'une qualité sonore nettement supérieure aux enregistrements amateurs réalisés sur le moment par Villeneuve. Le trio formé du batteur, de Nelson Symonds et de Charles Biddle à la contrebasse aurait gravé ces trois pièces (un blues supplémentaire se retrouve sur YouTube) pour les frères De Villiers (Burt et Art) en 1969 au Stereo Sound Studio. Symonds avait déjà été encensé par Wes Montgomery dans une entrevue télévisée («s'il vient jamais ici, c'en est fini»), il est intéressant de comparer cette courte version de la pièce de Coltrane, Impressions, avec la fameuse version de Montgomery. Villeneuve se montre encore une fois un accompagnateur dynamique et attentif, et Biddle est très présent dans le mix. Une version du populaire Sunny de Bobby Hebb est une occasion d'apprécier les talents d'harmonisateur de Symonds. Une interprétation de Milestones de Miles Davis présente sans doute le meilleur de ce trio, Symonds livrant ses phrases hachées avec une redoutable efficacité alors que Biddle et Villeneuve installent un swing irrésistible.

Nous ne pouvons qu'être reconnaissants à Norman Marshall Villeneuve d'avoir su conserver et désormais rendre publics ces enregistrements historiques; comme il le dit lui-même dans les notes de la pochette, ce sont probablement les seules parutions de musique enregistrée dans ces lieux désormais mythiques que sont le Rockhead's Paradise et le Black Bottom. Ces quelques pièces sont de précieux documents du jazz montréalais, et nous ne pouvons que souhaiter que d'autres sessions issues d'archives privées ou publiques voient le jour dans les prochaines années.

On peut écouter des extraits et se procurer le CD sur le site de Norman ici:

https://www.normanmarshallvilleneuve.com/music-gear

lundi 17 février 2020

Les années 2000 et 2010


Allen / Drake / Jordan / Parker / Silva : The All-Star Game (Eremite, 2000). Écouter. 

Ben Allison & Medicine Wheel : Riding the Nuclear Tiger (Palmetto, 2000). Écouter.  



Roy Campbell Pyramid Trio : Ethnic Stew and Brew (Delmark, 2000). Écouter. 

Paul Dunmall Octet : The Great Divide (Cuneiform, 2000). 

Mats Gustafsson, Ingebrigt Håker Flaten, Paal Nilssen-Love : The Thing (Crazy Wisdom, 2000). Écouter. 

Frank Gratkowski Quartet : Kollaps (Red Toucan, 2000). 

Milford Graves : Stories (Tzadik, 2000). 

Barry Guy New Orchestra : Inscape-Tableaux (Intakt, 2000). Écouter. 








Warren Vaché, Bill Charlap : 2gether (Nagel-Heyer, 2000). Écouter. 



Art Ensemble of Chicago : Tribute to Lester (ECM, 2001). Écouter. 

Conrad Bauer, Peter Kowald, Günter Sommer : Between Heaven and Earth (Intakt, 2001). Écouter. 


Steve Coleman and Five Elements : Resistance is Futile (Label Bleu, 2001). 


Tobias Delius 4tet : Pelikanismus (ICP, 2001). 




Enrico Pieranunzi : Live in Paris (Challenge Jazz, 2001). Écouter: Disque 1, Disque 2

Jean-Michel Pilc Trio : Welcome Home (Dreyfus Jazz, 2001). Écouter. 





Nicole Mitchell’s Black Earth Ensemble : Afrika Rising (Dreamtime, 2002). Écouter. 


Stephan Oliva, François Raulin : Sept Variations sur Lennie Tristano (Sketch, 2002). 

Otomo Yoshihide’s New Jazz Quintet : ONJQ Live (DIW, 2002). 

Mark Dresser, Denman Maroney : Time Changes (Cryptogramophone, 2003). Écouter. 



Malachi Thompson and Africa Brass : Blue Jazz (Delmark, 2003). Écouter. 

Oleś, Trzaska, Oleś, Jean-Luc Cappozzo : Suite For Trio + (Fenommedia, 2003). 



Adam Lane’s Full Throttle Orchestra : New Magical Kingdom (Clean Feed, 2001-2004). Écouter. 


Alexander von Schlippenbach, Axel Dörner / Rudi Mahall / Jan Roder / Uli Jennessen : Monk’s Casino (Intakt, 2003-2004). Écouter. 


Tony Bevan, Orphy Robinson, John Edwards, Ashley Wales, Mark Sanders : Bruised (Foghorn, 2004). 








Iro Haarla : Northbound (ECM, 2004). 


Jim Hobbs & The Fully Celebrated Orchestra : Lapis Exilis (Skycap, 2004). Écouter. 

Fredrik Nordström Quintet : No Sooner Said Than Done (Moserobie, 2004). 


Maria Schneider Orchestra : Concert in the Garden (ArtistShare, 2004). 


Territory Band-4 : Company Switch (Okka Disk, 2004). 



Agustí Fernández, Barry Guy, Ramón López : Aurora (Maya, 2004-2005). 



Robert Glasper : Canvas (Blue Note, 2005). Écouter. 


Kidd Jordan, Hamid Drake, William Parker : Palm of Soul (AUM Fidelity, 2005). 

William Parker & The Little Huey Creative Music Orchestra : For Percy Heath (Victo, 2005). Écouter. 

Romano, Sclavis, Texier : African Flashback (Label Bleu, 2005). Écouter. 

Sten Sandell Trio : Oval (Intakt, 2005). Écouter. 


Exploding Customer : At Your Service (Ayler, 2005-2006). 

John Abercrombie : The Third Quartet (ECM, 2006). 





Pandelis Karayorgis, Nate McBride, Curt Newton : Betwixt (hatOLOGY, 2006). Écouter. 

Tony Malaby, William Parker, Nasheet Waits : Tamarindo (Clean Feed, 2006). Écouter. 


David Murray Black Saint Quartet : Sacred Ground (Justin Time, 2006). Écouter. 


Arild Andersen, Paolo Vinaccia, Tommy Smith : Live at Belleville (ECM, 2007). 

Bill Dixon, Exploding Star Orchestra : Bill Dixon With Exploding Star Orchestra (Thrill Jockey, 2007). 


Roscoe Mitchell, The Note Factory : Far Side (ECM, 2007). 

Evan Parker Electro-Acoustic Ensemble : The Moment’s Energy (ECM, 2007). 



Harris Eisenstadt : Guewel (Clean Feed, 2008?). Écouter. 


David S. Ware : Shakti (AUM Fidelity, 2008). 

Han Bennink Trio : Parken (ILK Music, 2009?). Écouter. 




Steve Lehman Octet : Mise en Abîme (Pi Recordings, 2014). 



Les années 1990


The Muhal Richard Abrams Orchestra : Blu Blu Blu (Black Saint, 1990). 




The Odean Pope Saxophone Choir : The Ponderer (Soul Note, 1990). 

Hal Russell NRG Ensemble : The Finnish/Swiss Tour (ECM, 1990). 


Cecil Taylor : CT : The Quartet : Nailed (FMP, 1990). 



Anthony Braxton : Willisau (Quartet) 1991 (hatART, 1991). Écouter: partie studio

Denis Charles IVtet : Captain of the Deep (Eremite, 1991). 


Bill Frisell, Kermit Driscoll, Joey Baron : Live (Gramavision / Hannibal, 1991). 

Charles Gayle, William Parker, Rashied Ali : Touchin’ on Trane (FMP / Jazzwerkstatt, 1991). Écouter. 

Donald Harrison Jr. : Indian Blues (Candid, 1991). Écouter. 


David Murray, Milford Graves : Real Deal (DIW, 1991). Écouter. 






Rabih Abou-Khalil : Blue Camel (Enja, 1992). Écouter (incomplet). 


Hession / Wilkinson / Fell : foom! foom! (Bruce’s Fingers, 1992). 

Jay Hoggard : In the Spirit (Muse, 1992). 


Joe Morris Trio : Flip and Spike (Riti, 1992). 

Paul Plimley, Lisle Ellis : Kaleidoscopes (hatART, 1992). Écouter. 

Pharoah Sanders Quartet : Crescent With Love (Venus / Evidence, 1992). 

Gianluigi Trovesi Octet : From G to G (Soul Note, 1992). 


Richie Beirach Trio : Trust (Evidence, 1993). 


Ernest Dawkins New Horizons Ensemble : South Side Street Songs (Silkheart, 1993). Écouter. 


Gerry Hemingway Quintet : Demon Chaser (hatART/ hatOLOGY, 1993). Écouter. 


Daunik Lazro, Jac Berrocal, Didier Levallet, Denis Charles : Outlaws in Jazz (Bleu Regard, 

Joe Maneri Quartet : Dahabenzapple (hatART, 1993). Écouter. 


Paul Bley, Evan Parker, Barre Phillips : Time Will Tell (ECM, 1994). 


Richard Galliano : Laurita (Dreyfus, 1994). Écouter. 

Italian Instabile Orchestra : Skies of Europe (ECM, 1994). 

Peter Kowald : Was Da Ist (FMP, 1994). 



Joe McPhee, Lisle Ellis, Paul Plimley : Sweet Freedom – Now What? (hat ART / hatOLOGY, 

Joshua Redman Quartet : MoodSwing (Warner Bros., 1994?). Écouter. 

Double Trio (Trio de Clarinettes, Arcado String Trio) : Green Dolphy Suite (Enja, 1994). 

Masada : Alef / Beit / Gimel (DIW, 1994). 

Ray Anderson, Han Bennink & Christy Doran : Cheer Up (hatART, 1995). Écouter. 

Dave Douglas’ Tiny Bell Trio : Constellations (hatART / hatOLOGY, 1995). Écouter. 



Pino Minafra Sud Ensemble : Sudori (Victo, 1995). Écouter. 






Ellery Eskelin, Andrea Parkins, Jim Black : One Great Day… (hatOLOGY, 1996). Écouter. 


Urs Leimgruber, Joëlle Léandre, Fritz Hauser : No Try No Fail (hatOLOGY, 1996). Écouter. 

Jon Lloyd Quartet : By Confusion (hatART, 1996). Écouter. 

Evan Parker, Barry Guy, Paul Lytton : At the Vortex (1996) (Emanem, 1996). 



Tomasz Stanko : Leosia (ECM, 1996). 

David S. Ware Quartet : Godspelized (DIW, 1996). 

Kenny Wheeler, Lee Konitz, Dave Holland, Bill Frisell : Angel Song (ECM, 1996). 


Bob Brookmeyer, New Art Orchestra : New Works / Celebration (Challenge, 1997). 


The Georg Gräwe Quartet : Melodie und Rhythmus (Okka Disk, 1997). 




John Scofield : A Go Go (Verve, 1997). Écouter. 

The Gerald Wilson Orchestra : Theme For Monterey (MAMA, 1997). Écouter. 

Iain Ballamy : Food (Feral, 1998). 



Elton Dean, Mark Sanders, Roberto Bellatalla : Into the Nierika (Blueprint, 1998). Écouter. 


Joseph Holbrooke Trio : The Moat Recordings (Tzadik, 1998). 


Branford Marsalis Quartet : Requiem (Columbia, 1998). Écouter. 



Sam Rivers’ Rivbea All-Star Orchestra : Inspiration (RCA Victor, 1998). Écouter. 


Keith Tippett Tapestry Orchestra : Live at Le Mans (Red Eye Music / Edition, 1998). Écouter. 


Dave Holland Quintet : Prime Directive (ECM, 1998). 





Andrew Hill : Dusk (Palmetto, 1999). 



George Lewis, The NOW Orchestra : The Shadowgraph Series (Spool, 1999). Écouter. 




Bobo Stenson Trio : Serenity (ECM, 1999). 

Matt Wilson Quartet : Smile (Palmetto, 1999).